Photographie de neige : questions-réponses

Valdrôme
Valdrôme

Je vais essayer, dans cet article, de réunir un maximum de questions concernant la photographie de neige et tâcher d’y répondre. Si vous avez des questions et si j’ai les réponses, les commentaires sont ouverts !

Pourquoi la neige est-elle bleue sur ma photo ?

→ Parce qu’elle est à l’ombre, tout simplement. La lumière à l’ombre est une lumière froide et, donc, ressort en bleu. Le mélange ombre et lumière en photographie de neige est parfois complexe à gérer et il faut faire des compromis (ou de la retouche par zone).

Pourquoi ma photographie est-elle sombre ?

→ Parce que la neige est blanche et reflète une grande partie de la lumière. La mesure de la lumière est basée sur un gris neutre (18 %). Du coup, votre cellule sous-expose. Il vous faut donc surexposer de 2 IL (à peaufiner le cas échéant) pour avoir la bonne exposition.

D’habitude, je fais 1000 photographies avec ma batterie pleine et là j’en ai fait beaucoup moins, pourquoi ?

→ Les batteries se déchargent beaucoup plus rapidement par grand froid. C’est pourquoi il est conseiller de garder son matériel au chaud près du corps. Idéalement sous le blouson. Ce qui implique que vos lentilles vont se couvrir de buée : prévoyez un chiffon non pelucheux pour l’enlever.

J’ai l’autofocus qui patine et ne fait pas la mise au point, comment cela se fait-il ?

→ Sur nombre d’appareils, le système autofocus a besoin, pour faire la mise au point, d’avoir un minimum de contraste sur la cible. Sur une surface à peu près unie et blanche, il peut avoir des difficultés. Si vous voyez un caillou, une branche ou quelque chose qui dénote à la distance voulue, faites la mise au point dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *