C’est la fin de Ma Drôme…

Il y a quelques années, à l’époque où je (re)démarrais en photographie, j’avais créé un site intitulé Ma Drôme afin de décrocher un peu plus facilement les accréditations, précieux sésames qui permettent aux photographes de travailler paisiblement.

Il avait connu des hauts, quelques uns, et des bas, beaucoup. Il avait grandi en même temps que moi. J’avais même réussi à recruter des rédacteurs histoire de varier un peu le contenu.

Depuis quelque temps, j’avais abandonné l’écriture d’articles sur Ma Drôme. Je m’étais un peu plus consacré à mon nouveau « bébé » : Concerts Rhône-Alpes, qui connaîtra sans doute le même sort un jour, au gré de mes ambitions ou de mes déceptions.

Aujourd’hui, le site Ma Drôme tel qu’on l’a connu jusqu’à présent vient de passer l’arme à gauche. Je l’ai réinitialisé — adieu donc les articles d’un trop lointain passé.

Rien ne dit qu’il ne renaîtra pas de ses cendres, sous une autre forme, entièrement sous ma plume ou en collaboration avec qui cela pourrait intéresser. Sans doute ne sera-t-il plus consacré à la culture, mais plutôt à la Drôme au sens large. Qui sait ? Je suis ouvert à tout.

Je garde le nom de domaine. Au cas où. Si vous avez des suggestions, des propositions, vous pouvez sans problème me contacter : je vous lirai et vous répondrai.

Je remercie au passage toutes les personnes qui y ont participé, qui ont vécu un bout de l’aventure avec moi, en tant que rédacteurs ou que simples visiteurs.

Adieu, et à très vite, Ma Drôme !